Blue Flower

Les CPGE  préparent, comme leur nom l'indique, aux concours d’entrée des grandes écoles. Toutefois, rien ne vous empêche de choisir d’autres types d’établissements. D’ailleurs, grâce au système LMD, les étudiants en classes préparatoires s’inscrivent en parallèle à l'université, dans la filière de leur choix. De quoi donner des idées à ceux qui désirent poursuivre leurs études à la faculté après la prépa.

Rejoindre les bancs de l’université

A l’issue de votre classe préparatoire, rien ne vous contraint d’intégrer les grandes écoles. Et pour cause, depuis que les CPGE font pleinement partie du cursus LMD (licence-master-doctorat), vous bénéficiez d’un système d’équivalences, comptabilisé par les ECTS. Celui-ci vous permet, après vos deux années de prépa, de vous lancer sur la voie de l’université.

Chaque année de CPGE permet d'acquérir 60 ECTS (European Credits Transfer System), 120 en tout, soit l’équivalent d’une L2 (2ème année à la faculté). Selon votre niveau, vos résultats et le domaine d’études choisi, vous pourrez intégrer directement une licence en troisième année. 

C'est ainsi que tous les ans, un ou deux de nos étudiants décide d'intégrer l'Université :

  • Maxime, Cyprien, ont rejoint l'Université du Maine, en L3 d'Éco.... 
  • Antoine, Jérôme, Grégoire ont réussi à intégrer La Sorbonne, pour respectivement :
    • rebondir vers l'EM Lyon, master "innovation"
    • préparer l'Agrégation d'Économie, pour enseigner
    • intégrer ensuite Paris-Dauphine en master "Affaires Internationales et Développement"
  • Émilian intègre Paris-Dauphine en L3, directement après sa prépa : les cours d'Économie Approfondie (micro et macro-économie) le permettent, ce qui ne serait pas possible pour un étudiant issue d'une CPGE ECS (voie scientifique après un bac S)

Il est à noter que d'autres établissements sont accessibles : Université en Droit, en Langues (le niveau atteint en fin de prépa n'a rien à envier à celui qu'obtiennent ceux qui ont fait l'Université dès après le bac !), Sciences Politiques : même si la classe préparatoire ne coïncide pas exactement avec ces cursus, ils sont tout à fait possibles...

Julie intègre un IAE, (Institut d'Administration des Entreprises) : école universitaire de management.

 

Tous ces parcours ont été rendus possible grâce à la classe préparatoire !